Vous êtes ici : Accueil / Présentation / Historique

Un véritable centre de découvertes

Combien d’entre nous connaissent « en profondeur » la richesse de ce site pourtant classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO ?

Combien d’entre nous sont déjà descendus au sous-sol de la rue du Point Jour ? En décembre 2000, les experts de l’UNESCO reconnaissaient les mines néolithiques (datant de la fin de la Préhistoire) de Spiennes comme Patrimoine mondial de l’Humanité (à l’instar du Beffroi et du Doudou). Encore fallait-il faire connaître cette richesse, mettre le site en valeur et y accueillir dignement le touriste. Il manquait donc aux Minières un pavillon d’accueil.

Près d’un millier de personnes descendaient chaque année dans les galeries souterraines de la rue du Point du Jour à Spiennes, dans des conditions assez rudimentaires. L’idée est d’aménager le site sans en faire un lieu de tourisme de masse. Les aménagements permettent aujourd'hui aux visiteurs de descendre en toute sécurité, et aux archéologues de travailler dans de meilleures conditions. Le SILEX'S dispose d’une zone d’exposition didactique, d’une zone de projection vidéo, et d’une zone de stockage de silex.

Résultat de la collaboration engagée depuis quelques années entre archéologues et conservateurs, architectes et scénographes, le centre permet de protéger, valoriser et donner une meilleure accessibilité à ce site archéologique d’exception.

Au sein du site, le public peut profiter de parcours didactiques et de balades tandis que dans le pavillon, le visiteur déambule au sein d’un périmètre surplombant les fouilles archéologiques (un des seuls sites archéologiques en cours de fouilles accessible au public dans la Fédération Wallonie-Bruxelles). Au coeur de l’exposition, la notion de génie humain et une activité minière vieille de 6400 ans. Enfin, la descente dans une véritable minière du néolithique, à une profondeur de 9 mètres est proposée sur réservation préalable et pour un public averti. Des visites guidées adaptées au public, notamment aux groupes scolaires et ateliers, sont proposées.

 

 

 

 

 

 

 

 

(c) Margaux Stievenart

 

La construction du bâtiment a été financée à 50% par la Région wallonne, à 40% par les fonds européens Convergence et à 10% par la Ville de Mons.
Situé au coeur d’un écrin vert, le SILEX'S permet de comprendre toutes les facettes de ce site archéologique à la réputation internationale.


 

Actions sur le document